La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image">

samedi 11 juin 2016

La Loi du Cœur d'Amy Harmon — Chronique n°209


"Mais il y a des lois. Il y a des règles. Les lois de la nature et les lois de la vie. Les lois de l'amour et les lois de la mort. Et, si tu les enfreins, il y a un prix à payer. Et Moïse et moi, dans la lignée de tous ces amants tragiques venus avant nous et de tous ceux qui viendraient après nous, on était soumis à ces lois, qu'on les respecte ou pas."

Titre : La Loi du Cœur
Auteure : Amy Harmon
Genre : Contemporain | Paranormal
Éditions : Robert Laffont (collection R)
Lu en : français
Nombre de pages : 432
Résumé : Il a été retrouvé dans un panier de linge sale au Lavomatic, emmailloté dans une serviette, âgé de quelques heures à peine et déjà à l'article de la mort. Au journal de vingt heures à la télé, ils l'ont appelé Bébé Moïse, ce nourrisson abandonné dans un panier, né d'une mère accro au crack et voué à toutes sortes de problèmes.

Tout cela s'est passé avant que je naisse, et le temps que je rencontre Moïse et que ma mère me conte son histoire, celle-ci était déjà de notoriété publique et personne ne voulait avoir quoi que ce soit à voir avec lui. Les gens adorent les bébés, même ceux qui sont malades, même les « bébés crack ». Mais les bébés grandissent, ils deviennent des enfants qui à leur tour deviennent adolescents. Et personne ne veut d'un ado amoché par la vie.
Et Moïse était amoché. Moïse était une loi à lui tout seul. Mais il était aussi étrange, et exotique, et tellement beau. D'être avec lui allait changer ma vie plus que j'aurais jamais pu l'imaginer. J'aurais peut-être dû rester à l'écart. J'aurais peut-être dû écouter les conseils. Ma mère m'avait prévenue. Moïse lui-même m'avait prévenue. Mais je suis restée près de lui...


---------------------------------------------------------

Si je devais décrire La Loi du Cœur en un seul mot, j’utiliserais probablement le terme «perturbant». Rien ne me préparait à une pareille lecture. Même quelques jours après en avoir lu la dernière page, j’avoue avoir du mal à établir clairement mon ressenti à propos de cette histoire belle et terrible, de ces personnages torturés et de cette écriture brute.

Vous me direz sans doute que j’étais assez stupide de me lancer à l’aveuglette dans ce roman, après avoir été déçue par
Nos Faces Cachées, le premier titre d’Amy Harmon, décrit comme bouleversant par la majorité de la blogosphère, et qui m’avait laissée de marbre. Cependant, la couverture de La Loi du Cœur le résumé de La Loi du Cœur a su me séduire, avec sa promesse d’une histoire poétique et atypique. J’ai effectivement retrouvé ces aspects, mais… pas forcément de la façon dont je m’y attendais. Tout dans ce roman m’a déstabilisée, qu’il s’agisse de son atmosphère, de ses personnages, des choix faits par l’auteure. 

Indéniablement, La Loi du Cœur envoie du pâté – navrée pour l’expression quelque peu triviale, mais ce sont les seuls termes qui me viennent à l’esprit –, décrivant une histoire d’amour passionnelle et dévastatrice, jalonnée par des épreuves absolument dramatiques. Les protagonistes, Georgie et Moïse, sont confrontés à des situations loin d’être anodines, et possèdent des profils psychologiques… atypiques – disons pour faire court que Moïse est un ancien bébé-crack abandonné à la naissance dans une laverie, devenu renfermé voire asocial qui a dû passer par de nombreuses familles d’accueil avant de trouver refuge chez son arrière grand-mère. Ambiance.

La plume de l’auteure est plutôt fluide et élégante, sans être non plus transcendante, l’intrigue riche et constituée d’un mélange de genres plutôt bien pensé, entre romance, thriller et paranormal. Ce mélange surprenant des tonalités est plutôt un point fort du roman, renforçant son originalité, mais malheureusement, cela n'a pas suffi à me convaincre.

La première partie, qui se déroule pendant l’adolescence des protagonistes, m'a en effet fait déchanter. Elle m’a paru très lente, assez répétitive… J’avançais pour avancer, sans savoir où l’auteure voulait m’emmener, sans trouver ce que je lisais bon ou mauvais… juste plat. J'avoue par ailleurs avoir eu énormément de mal, et ce tout au long de ma lecture, avec Georgie, l'héroïne, qui m'a tout simplement paru... fade, surtout comparée à Moïse, un personnage passionné au caractère fort auquel je me suis vraiment attachée. 

Et puis est arrivée la deuxième partie, intitulée « après », qui donne le sentiment que le roman se réveille, et prend enfin de l’ampleur. Si mon absence d’affection particulière envers Georgie s’est confirmée, je me suis sentie de plus en plus intéressée par Moïse, dont la complexité s'affirme et devient une richesse. La narration trouve un second souffle, portée par des événements noirs mais touchants, décrits avec sensibilité, qui conduisent à un dénouement peut-être légèrement précipité, mais qui sonne juste.

La Loi du Cœur avait tout pour être un excellent roman, avec une histoire assurément originale et un personnage masculin hors du commun, et reste une lecture intéressante. Malheureusement, l'intrigue se perd dans des méandres amoureux lassants – "Je t'aime. Moi aussi. Non, en fait pas moi. Puisque c'est comme ça je m'en vais. Pourquoi es-tu parti mon amouuuur" –, et se focalise sur une héroïne sans aucun intérêt, alors que l'auteure aurait pu mettre l'accent sur toute la dimension fantastique de son histoire, un véritable point fort. 

En bref, une lecture atypique et surprenante, aux atouts certains. Je regrette cependant un certain déséquilibre dans la narration, entre une première partie lassante et fade, et une deuxième plus touchante. L’histoire créée par l’auteure reste riche et mérite que l’on se penche dessus, mais je ne peux pas vous dire non plus que je l’ai adorée. Ma lecture a été trop contrastée, certains personnages m’ont trop déplu, pour que je sois véritablement transportée.

Note attribuée : 6,5/10 : j’avais envie de mettre un 5, pour montrer l’ambivalence de mon ressenti, mais cette deuxième partie bien plus réussie méritait mieux que cela ! Vous comprendrez bien que cette note n’est pas très significative par rapport à la complexité et à l’originalité du roman… J'aurais aimé être capable de donner un avis plus clair, mais mon pauvre petit cerveau est bien trop embrumé pour cela !

19 commentaires:

  1. j'aime tellement cette auteure :)
    J'ai trop hâte de le lire !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, je me souviens de ta passion pour Nos Faces Cachées :p J'espère que celui-ci te plaira !

      Supprimer
  2. Je ne sais pas, je ne sais pas... J'avais bien aimé nos faces cachées mais je n'ai aucune idée de si je vais continuer à lire des romans de cette auteure pour autant ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Écoute, je suis assez perplexe, je ne sais pas trop quoi te conseiller... C'est assez différent de Nos Faces Cachées, alors pourquoi pas ?

      Supprimer
  3. Nous sommes d'accord, ça envoie du pâté ^^ Même si le livre a été un méga coup de cœur pour moi, la première partie m'a également donné l'impression d'être un peu lente. Autrement, j'ai adoooré. Moïse est un personnage génial et Georgie m'a bien plu aussi. Le côté "Je t'aime, moi non plus" ne m'a absolument pas dérangé ^^ L'auteure arrive toujours à me toucher, me faire pleurer et rire, et à me surprendre ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, je pense que nous avons eu les mêmes observations mais que nous n'avons pas été touchées de la même façon ! Je suis très heureuse qu'il t'ait autant plu...

      Supprimer
  4. Dommage :-/ Personnellement, je n'ai pas encore lu Nos faces cachées mais j'ai découvert l'auteure avec L'infini + un que j'ai adoré :p Du coup, je lis tous les moments d'Amy Harmon maintenant ^^ La loi du coeur attend déjà dans ma liseuse ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. * je lis tous les romans d'Amy Harmon

      Supprimer
    2. J'espère que ces deux romans te plairont autant que L'infini + un ! Je le tenterai peut-être un jour...

      Supprimer
  5. Ton intrigue est hyper complète sans rien spoiler du livre, chapeau (car c'est toujours désagréable de tomber sur une chronique pour se donner à la bouche et de connaître toute l'histoire à la fin) et du coup, ce livre m'intrigue totalement car on voit qu'il t'a laissé complètement perplexe. D'un autre côté, j'espère qu'il me plaira un peu plus qu'à toi (normal j'ai envie dire).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, je m'attache en effet à ne rien spoiler, pour ne gâcher le plaisir de personne ! Je comprends que tu sois curieuse, et en soi, je pourrais te conseiller de le lire, il est si original ! J'espère aussi qu'il te plaira (attitude plutôt logique effectivement xD )

      Supprimer
  6. Ce titre m'intrigue beaucoup ! Et ta chronique encore plus ahah :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, c'est bien mon but, montrer à quel point il est déstabilisant !

      Supprimer
  7. J'ai lu les deux premiers romans de cette auteur paru en VF et j'ai adoré♥ Elle possède une magnifique plume et ses histoires me touchent toujours ! J'espère que La loi du cœur me plaira :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me fais pas trop de souci pour toi dans ce cas-là ^^

      Supprimer
  8. J'adore Amy Harmon mais ce que tu dis me fait un peu "peur". Surement parce que j'ai peur d'être déçue ^^
    Mais en tout cas, ton avis est intriguant et donne envie d'en savoir plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement je ne suis pas l'avis le plus enthousiaste de la blogo :/ Mais il n'est pas dit qu'il ne te plaira pas, surtout si tu aimes l'auteure en général !

      Supprimer