La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

jeudi 12 mai 2016

Me Before You de Jojo Moyes — Chronique n°195

Titre : Me Before You
Auteure : Jojo Moyes
Genre : Contemporain
Éditions : Penguin Books 
Lu en : anglais
Nombre de pages : 481

Résumé : Lou Clark knows lots of things. She knows how many footsteps there are between the bus stop and home. She knows she likes working in The Buttered Bun tea shop and she knows she might not love her boyfriend Patrick.

What Lou doesn't know is she's about to lose her job or that knowing what's coming is what keeps her sane.

Will Traynor knows his motorcycle accident took away his desire to live. He knows everything feels very small and rather joyless now and he knows exactly how he's going to put a stop to that.

What Will doesn't know is that Lou is about to burst into his world in a riot of colour. And neither of them knows they're going to change the other for all time.
 

--------------------------------------------------------

Existe également en français

Titre : Avant toi
Éditions : Milady
Résumé : Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

--------------------------------------------------------

Je tenais absolument à découvrir Me Before You, Avant toi en français, avant la sortie de son adaptation cinématographique en juin, et déraisonnable comme je le suis, il ne m'a pas fallu longtemps pour céder à l'appel du livre. Je me suis lancée dans ma lecture complètement à l'aveugle, et je me suis très vite laissé happer par la poésie de la VO et le charme de l'héroïne... Pour ressortir de ce roman profondément émue, et pour continuer à repenser à cette histoire légère et forte à la fois des jours durant...

Très vite, j'ai découvert que ce roman traitait de la rencontre entre Will, tétraplégique à la suite d'un accident de voiture, et Louisa, une jeune femme qui vient tout juste d'être engagée en tant qu'assistante de Will, pour la simple et bonne raison qu'il s'agissait du seul emploi que l'on pouvait lui offrir. 
Immédiatement, j'ai craint de m'ennuyer, ou de retrouver tout simplement la même histoire que celle du film Intouchables. Effectivement, il y a quelques similitudes, mais j'ai eu la – bonne ! – surprise de voir que Me Before You développait une atmosphère très particulière, et livrait des messages certes pas totalement novateurs, mais d'une manière qui lui était propre.

J'avais également très peur d'être lassée ou dégoûtée par une romance niaise et prévisible, avec des citations du genre "vis ta vie, tu n'en as qu'une" ou "je ne veux pas t'aimer car je ne veux pas te blesser". Il n'en a rien été ! La relation entre Will et Louisa est effectivement importante, et on se doute bien qu'il va forcément se passer quelque chose à un moment donné, mais elle n'envahit pas le roman. Au contraire, elle ne fait que servir très justement le propos du livre...

Alors oui, ce roman comportait des défauts. Certains passages étaient trop lents ou répétitifs, d'autres légèrement simplistes, certains aspects un peu caricaturaux, mais... peu importe. Le charme opère tout de même.
On ressent les émotions des personnages avec intensité, mais sans avoir cette impression de lourdeur ou d'insistance que l'on peut parfois ressentir dans certains romans "dramatiques". Tout paraît parfaitement réaliste, juste, chaque décision, qu'elle nous plaise ou non, chaque erreur, chaque déclaration... On ne peut qu'être convaincu par ces scènes, ces situations, ces dialogues toujours vifs et intelligents.

J'ai énormément apprécié les personnages, dont les personnalités me paraissaient toutes plausibles et recherchées, leurs relations, parfois complexes mais toujours convaincantes, et la fluidité du texte, qui m'a poussée à engloutir les pages par cinquantaines sans m'en rendre compte.

Me Before You m'a particulièrement séduite par sa fin, que l'on voit vite se profiler, mais qui parvient tout de même à toucher profondément son lecteur, voire à le faire pleurer si j'en crois les nombreux avis que j'ai pu découvrir après coup – pas une larme ne s'est échappée de mes orifices optiques. Je suis une dure, moi
Ce dénouement était le seul qui me paraissait convenir, et il était si joliment présenté que je n'ai même pas envie de lire la suite, After You, qui me paraît moins sensible et moins intéressante. 

En bref, selon l'une des expressions que je chéris secrètement : un roman qui n'a l'air de rien à première vue, qui peut même paraître fade ou cliché, mais qui en réalité, envoie du pâté.
Oui, je suis une poétesse. On me le dit souvent.

Note attribuée : 8,5/10 : une belle découverte !

14 commentaires:

  1. Ahah oui ce livre envoie du pâté! Et même plus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, cette expression s'applique si bien à lui !

      Supprimer
  2. Tu me donnes bien envie de le relire, en VO cette fois :) Pour le dénouement, je suis d'accord, l'auteure ne pouvait vraiment pas nous en servir un autre. Par contre, même si j'aime cette fin, je ne pense pas pouvoir résister à la suite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas, la VO est très accessible. Haha, si tu aimes la suite, je me laisserai peut-être séduire...

      Supprimer
  3. Il faut que je le lise avant la sortie du film... Mais ça m'énerve car je SAIS que je vais chialer ma raaaace et j'aurais bien voulu ne pas le savoir à l'avance x)
    Oui, j'aime quand le malheur me tombe dessus sans que je ne m'y attende! :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha tu es une petite sensible ! J'espère que tu parviendras tout de même à verser quelques petites larmichettes :')

      Supprimer
  4. Il est dans ma PAL. Et tout comme pour "Echos De Mots", il faut vraiment que je le lise avant sa sortie au cinéma... Belles lectures à toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que beaucoup d'entre nous partagent cet objectif ! J'espère qu'il te plaira ;)

      Supprimer
  5. J'avais aussi adoré a lecture^^

    RépondreSupprimer
  6. Je ne l'ai toujours pas lu et pourtant, cela fait des mois que je tiens à le lire. Je l'ai dans ma PAL depuis février : je pensais pouvoir le lire ce mois-ci mais je n'aurais pas le temps ... Du coup, tant pis ^^ Ce sera pour une prochaine fois ;) En tout cas, contente de voir que tu as aimé :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu trouveras le temps de le lire !

      Supprimer
  7. Je suis en train de relire ''Les poèmes Saturniens'' et crois-moi, ce n'est rien à côté de tes talents de poétesse Capucine !
    Ha, ta chronique est parfaite ! Certes, il y a des défauts, mais les émotions que véhicule ce roman font pencher la balance du bon côté !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, merci, tu me flattes. Merci ! Et je ne saurais pas mieux résumer ce roman :)

      Supprimer