La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image"> Hebergeur d'image

samedi 16 avril 2016

Let The Storm Break de Shannon Messenger — Chronique n°187


Titre : Let the Sky Fall tome 2 – Let the Storm Break
Auteure : Shannon Messenger
Genre : Fantastique
Éditions : Lumen
Lu en : français
Résumé : Avertissement : Dans mon immense mansuétude, je vous avertis que le présent résumé comporte des spoilers modérés du premier tomes de la saga, aussi je vous déconseille vivement de vous attarder dessus si vous n'avez pas au préalable lu le tome précédent. Enfin, sauf si vous avez des pulsions masochistes irrépressibles. Et il n'y a pas de honte à en avoir. 

En revanche, ma chronique est parfaitement exempte, dépourvue, débarassée de spoilers, alors, jetez-vous dessus avec entrain !
Vane Weston, le dernier sylphe de l’Ouest, a survécu à son premier affrontement avec l’ennemi. Il reste cependant une cible de choix, car lui seul détient le pouvoir des quatre vents… du moins c’est ce que tous s’imaginent. Car Audra, depuis qu’elle s’est unie à lui en se laissant voler un baiser – trahissant par là son serment de gardienne et tous les sylphes – maîtrise, elle aussi, la même force secrète.

Partie loin au nord pour fuir de terribles révélations sur son passé, la jeune fille se retrouve malgré elle attirée dans la Vallée de la Mort, repaire de Raiden et de ses guerriers. Et ce qu’elle y découvre la terrifie. Vane et Audra se trouvent face à un dilemme : révéler leur secret aux Veilleurs afin de leur permettre de combattre Raiden, et réduire ainsi à néant le sacrifice de tout un peuple, ou s’entêter à refuser au risque de perdre la guerre ?
S’ils parviennent à survivre aux forces venues les détruire, leur restera-t-il quoi que ce soit après le passage de l’ouragan ?


------------------------------------------------

Roman lu en LC avec Fanny du blog Livresquement ! >voir sa chronique<

------------------------------------------------

Le premier tome de cette saga, que j'ai lu cet été, avait été une excellente surprise, qui m'avait plu bien au-delà de mes espérances. J'avais tout de suite accroché avec la mythologie des sylphes décrite par l'auteur, et les personnages principaux avaient su me plaire. C'est donc tout naturellement que je me suis lancée dans cette suite, qui, si elle est légèrement en-dessous de son prédécesseur à mes yeux, reste une agréable découverte.

J'ai aimé les changements apportés par l'auteure par rapport au premier tome : ici, Vane et Audra sont séparés, ce qui donne un intérêt nouveau à l'alternance des points de vue, de nouveaux personnages font leur apparition, l'action se déroule dans de nouveaux décors... Ce n'était pas la reprise pure et simple du premier tome, on sentait une volonté de renouvellement que j'ai beaucoup appréciée.

Ce qui m'a dérangée... était le fait que l'auteure laisse un peu trop la part belle aux sentiments. C'est une bonne chose, mais ici, la part que prennent la romance, les moindres turpitudes amoureuses des personnages, m'a semblé assez disproportionnée de temps à autre, malgré le fait que Vane et Audra soit séparés pendant la majeure partie du livre. J'ai trop souvent eu l'impression de tourner en rond, de piétiner, j'ai eu envie de secouer les personnages principaux à plusieurs reprises... et je pense qu'au moins un quart du livre pourrait être rogné sans que l'intrigue globale en soit ébranlée ! 

Et puis... il y avait la chose. Mais si, vous savez, ça. Le triangle amoureux.
Bon, je sens vos yeux s'écarquiller de stupéfaction et de dégoût, mais ne vous inquiétez pas, cela reste assez léger, parce que le couple de Vane et Audra est solide – forcément, avec autant de passages consacrés à leur passion maladive –, mais l'apparition de cette configuration... périmée m'a causé un petit moment de frayeur. Voire d'évanouissement.

J'ai de manière générale trouvé l'intrigue assez déséquilibrée, entre des passages très intenses au rythme trépidant, et d'autres beaucoup plus lents, où il ne se passait à mes yeux pratiquement rien, et qui m'ont plus lassée qu'autre chose. Mais je ne peux tout de même pas retirer à ce livre son excellent final, avec un déferlement d'action et une fin qui donne envie de se rouler par terre de frustration. 

Note attribuée : 7,5/10 : une bonne lecture, plutôt divertissante et dépaysante, qui s'appuie sur une mythologie que je trouve définitivement passionnante ! Les pages se tournent très rapidement, et l'intrigue globale est très intéressante à suivre. J'ai cependant été gênée par la lenteur de certains passages, et le comportement des personnages principaux, qui me paraissaient parfois plus se soucier de leur petit couple que de sauver le monde !
OK, OK, j'exagère sans doute un peu.

8 commentaires:

  1. Ah tu vois moi ça ne m'a pas dérangé cet excès de sentiments, mais je comprends ce que tu veux dire. Mais sinon je suis d'accord avec tout ce que tu as dit ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, nous sommes pratiquement en symbiose :D

      Supprimer
  2. Je n'ai toujours pas lu le premier tome. Je compte d'abord lire Gardiens des cités perdues, le premier tome, qui est dans ma PAL pour me faire un avis sur l'auteure ;) Après, je verrais ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien envie de tenter cette saga également !

      Supprimer
  3. J'ai très envie de commencer cette saga mais avant, j'ai Gardiens des cités perdues dans ma PAL alors je vais d'abord commencer par ça ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me donneras ton avis, j'hésite à me lancer dans cette saga !

      Supprimer
  4. Alors je n'ai pas lu ta chronique, mais j'ai le premier tome dans ma PAL et j'ai vraiment hâte de le découvrir, j'adore l'autre série de l'auteur : Gardiens des cités perdues! Et celui la a l'air original ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux la lire, il n'y a aucun spoiler ! J'en entends beaucoup parler, j'aimerais la commencer !

      Supprimer