La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

mardi 25 août 2015

Geek Girl tome 3 de Holly Smale — Chronique n°118


"Je pensais que mes inaptitudes à la vie sociale étaient localisées, mais apparemment elles sont parfaitement capables de traverser l'Atlantique intactes."

Titre : Geek Girl
Auteure : Holly Smale
Genre : Chick-lit | Contemporain
Éditions : Nathan 
Résumé : Je m'appelle Harriet Manners et je suis vraiment en couple. Je sais que je suis en couple parce que je ris bêtement de mes propres blagues, chante des chansons dont j'ignore les paroles et pirouette sur moi-même, les bras en croix, chaque fois que je traverse un rayon de soleil. Mon quotidien n'est plus qu'arcs-en-ciel, couchers de soleil, textos du matin et coups de fil du soir. Pour la première fois de ma vie, je veux que rien ne change...
Alors que feriez-vous si, comme moi, vous deviez déménager à New York et laisser votre amoureux derrière vous ?

---------------------------------------------------

Tout de suite après avoir terminé le tome 2 de Geek Girl, qui avait suscité en moi une exaltation intense, je me suis plongée dans le tome 3, pleine d'entrain et certaine de l'aimer tout autant que les deux premiers. Et évidemment, ce troisième volume m'a déçue.
Juste pour me donner tort, j'en suis sûre.
Méchant livre.
J'étais pourtant assez persuadée d'apprécier cette lecture, emplie d'une foi indicible en la capacité de l'auteure à se renouveler. J'ai eu tort.
Quel ton dramatique. Je suis époustouflée par ma propre capacité à insuffler de la tension dans cette chronique.

Dans ce tome-ci, on retrouve Harriet, qui est sur le point de découvrir les résultats de ses fameux examens de fin d'année, et qui se prépare minutieusement à affronter la rentrée. Ô drame, sa pire ennemie a dérobé son journal intime violet qui déborde de ses pensées les plus secrètes, mais avant qu'elle n'ait le temps d'élaborer un plan de contre-attaque, Harriet apprend qu'elle doit déménager à New York... quittant ainsi ses amis et surtout, son désormais petit ami, Nick.
J'ai déjà été très déçue par ce synopsis, tout simplement parce qu'Harriet n'est plus mannequin, et que c'est tout simplement la base de l'intrigue... Ce décalage entre le mannequinat et le côté geek d'Harriet était cjustement e qui me séduisait tant dans la saga.
Alors heureusement, par la suite, Harriet renoue – quelque peu – avec cet univers, mais j'ai tout de même gardé cette petite note d'amertume.

J'ai ensuite trouvé l'héroïne moins mature, moins drôle, tellement naïve que ça en frôlait le ridicule... Ses gaffes à répétition étaient drôles dans les deux premiers tomes, mais arrivé au troisième, on aimerait que le personnage évolue un peu et arrête de suivre un schéma désormais classique ("je pars dans un grand délire - je suis déçue - je tente d'arranger la situation mais je ne fais que l'empirer - je gaffe, beaucoup - tout s'arrange, youpi !"). 

Mes personnages préférés, Wilbur et Toby, sont beaucoup moins présents dans ce volume-ci, ce qui n'a fait qu'empirer mon sentiment déjà assez marqué de manque. Le changement de décor était une très bonne idée, tout comme l'apparition de la nouvelle petite sœur d'Harriet, Tabatha, mais cela n'a pas suffi à me satisfaire – après, j'ai peut-être des exigences bien trop importantes et exagérées, mais bon, le fait est que je suis déçue.

Alors bien sûr, il reste toujours ce qui me plaît le plus dans ces livres, à savoir les multiples anecdotes incongrues qu'on trouve généralement en début de chapitres, et qui sont toujours aussi amusantes. L'histoire en général, bien que très prévisible et souvent à la limite du crédible, – des parents qui annoncent à leur fille qu'ils vont déménager le lendemain même ? Sérieusement ? – reste distrayante, et on lit le tout en très peu de temps... mais on reste sur sa faim.

En bref, un tome qui m'a bien moins plu que les volumes précédents. L'humour des tomes 1 et 2 m'avait beaucoup plu, mais je sentais déjà à la fin du deuxième tome qu'il était temps d'évoluer. J'aurais aimé que l'histoire se renouvelle, mais l'auteure ne fait que recycler inlassablement le même humour, les mêmes comportements, les mêmes situations... Et on s'en lasse, malheureusement. 
Peut-être était-ce dû au fait que j'ai lu les deux derniers tomes l'un à la suite de l'autre ?

Note attribuée : 6/10 : une lecture qui reste très rafraîchissante et idéale pour se détendre, mais un cran en-dessous du reste de la saga. Tout tourne en rond, et même si ce livre est toujours distrayant, et les anecdotes toujours amusantes, j'attendais plus. Plus de maturité chez Harriet, d'originalité dans l'intrigue, des réflexions plus creusées... J'en viendrais presque à vous conseiller vivement de lire les deux premiers tomes, mais de faire l'impasse sur le troisième, qui n'apporte finalement pas grand-chose à la saga.

6 commentaires:

  1. J'ai lu le premier tome en juillet : j'ai bien aimé car c'est frais, hilarant et surtout très détente ;)
    Dommage pour le tome 3 :-/ De toute façon, je les lis séparément parce que sinon, j'ai peur de faire une "overdose" ^_^
    Malheureusement, j'ai vu pas mal de déception/mitigée pour ce troisième tome ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est-ce pas ? Oui, c'est sans doute une bonne idée d'attendre un peu avant de lire la suite ! Oui, globalement, les avis sont moins bons pour ce tome-ci... :/

      Supprimer
  2. J'adore lire tes chroniques ! "Méchant livre" ^^ Dans l'ensemble, j'ai eu le même avis que toi sur ce troisième tome.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, je suis très touchée :p Oui, j'avais lu ta chronique... :/

      Supprimer
  3. Il faut vraiment que je lise le deuxième tome pour essayer suivre la saga parce que là ça va trop vite pour moi :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, c'était aussi mon ressenti, alors j'ai voulu mme mettre à jour, mais il y a encore le hors série que je n'ai pas lu ! :p

      Supprimer