La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image"> Hebergeur d'image Hebergeur d'image

vendredi 27 mars 2015

Le Cercle des 17 de Richard Paul Evans — Chronique n°83

"Si on agit par amour, il peut arriver qu'on s'égare, mais on ne se perd jamais."
j
Titre : Le Cercle des 17
Auteur : Richard Paul Evans
Genre : Science-Fiction
Éditions : PKJ
Nombre de pages : 480
Résumé : Michael Vey possède des super-pouvoirs. D'un seul geste, il peut envoyer des décharges électriques de plusieurs milliers de volts. Pratique, quand on est harcelé par les caïds du lycée et atteint de tics embarrassants.


Michael se croit seul... avant de découvrir que Taylor, ravissante pom-pom girl, est elle aussi «électrique». À peine commencent-ils à comprendre leur secret qu'une mystérieuse organisation, convoitant les pouvoirs des deux adolescents, les prend en chasse...

----------------------------------------

J'avais déjà offert Le Cercle des 17 à une amie, qui l'avait adoré. Devant sa réaction enthousiaste, j'ai emprunté l'exemplaire de mon frère, que je me suis empressée de dévorer – le livre, pas mon frère. Résultat ? Ce fut une lecture-éclair – j'ai un don pour les jeux de mots, je sais – qui m'a bien plu !

Certains personnages sont plus convaincants que d'autres. J'ai particulièrement adoré Michael, le narrateur principal, qui est extrêmement attachant. Il est atteint de la maladie de Gilles de la Tourette, à cause de laquelle il souffre de tics envahissants et gênants. J'ai aimé sa naïveté, son humour et sa dérision inattendus, sa réactivité, sa loyalité
En revanche, Taylor, bien que très sympathique elle aussi et ayant des valeurs honorables, m'a un peu moins plu. Ses réactions dans la deuxième partie ne m'ont pas forcément toutes convaincue, j'ai trouvé qu'elle manquait de profondeur et de crédibilité. 


La première moitié est tout particulièrement captivante, peut-être plus que la deuxième, où trop d'action tue l'action et fait parfois sombrer l'histoire dans le fouillis. On se retrouve presque tout de suite dans le feu de l'action, et j'ai eu du mal à reposer mon livre la soirée où je l'ai commencé ! Des pouvoirs magiques mystérieux, une découverte, une enquête, des rebondissements et des révélations au programme... Les chapitres sont le plus souvent courts, comme je les préfère, et le rythme vraiment effréné. 
Et puis...

Survient la deuxième moitié du roman. À partir de ce moment-là, la narration va alterner entre le point de vue de Michael, et une narration à la troisième personne centrée sur Taylor... et j'ai moins accroché. 
La Grande Action Finale (mais si, vous savez, la grande bataille de la fin qu'on retrouve dans beaucoup, beaucoup de romans de science-fiction ou autres ?) m'a un peu ennuyée, et j'avoue que j'ai lu quelques chapitres en accéléré... Quant à la fin, elle était peut-être un peu rapide et aurait gagné à être plus développée.

J'ai adoré l'intrigue de base, les mutants aux pouvoirs électriques tous différents, comme un remake des X-Men. Je me suis tout de suite laissé convaincre par cette idée ! On retrouve un certain nombre d'éléments assez typiques de ce genre d'histoire, mais Le Cercle des 17 arrive à trouver sa petite note d'originalité.
L'écriture de l'auteur est franchement accessible, fluide et simple à lire. Sa plume est efficace, elle va droit au but, ce qui est louable dans ce genre de livres.

Il s'agit d'un bon tome introductif, et j'ai bon espoir pour la suite... L'auteur a eu une bonne idée de départ, et je pense qu'il saura développer tout son potentiel par la suite. J'ai donc bien envie de commencer le tome 2 le plus vite possible ! 
Alors oui, il y a parfois des éléments prévisibles, des facilités dans l'histoire (oh, un méchant qui devient gentil d'un coup !), des personnages un peu vite expédiés, mais je fais confiance à l'auteur pour rétablir tout cela par la suite. 
Il se dégage une impression de fraîcheur et de dynamisme de ce roman, et... ça fait du bien !

Note attribuée : 7,5/10 Malgré quelques défauts mineurs, un début de saga très sympathique ! Le Cercle des 17 gagnerait à être plus connu...

11 commentaires:

  1. "le livre pas mon frère hein" voila il m'en fallait pas plus x')
    je trouve la couverture sublime ! l'histoire à l'air bien, peut être me laisserais-je tenter ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai un humour dévastateur :p
      Oui, j'aime beaucoup cette couverture ! C'est un roman très sympa :)

      Supprimer
  2. J'hésite à le lire ce livre, je verrais quand ma PAL aura diminuée xD

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. Il l'est, c'est une lecture très divertissante !

      Supprimer
  4. Réponses
    1. C'est vrai que le résumé fait très envie !

      Supprimer
  5. Il me tente vraiment ! Je pense le voler dans la bibliothèque de mon copain d'ici peu ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais bien, tu fais bien – personnellement, je l'ai volé dans la bibliothèque de mon frère, chacun ses ressources ! :p

      Supprimer
  6. J'ai lu jusque au 6 C'EST TROP BIEN!! Je vous le conseille enormément.

    RépondreSupprimer