La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image">

mercredi 2 juillet 2014

Night School tome 1 de C. J. Daugherty — Chronique n°8

"— J'ai l'impression que je me suis encore comporté comme un con, dit-il.
— Ne t'inquiète pas, répondit-elle froidement. Au moins, tu es cohérent."


"— Je sacrifierais tout le monde pour toi.
Elle le dévisagea, atterrée.
— Ne dis pas une chose pareille, murmura-t-elle. C'est horrible. 
— Je sais que c'est horrible. Mais c'est la vérité."


Titre : Night School 
Auteur : C. J. Daugherty
Genre : YA
Édition : Robert Laffont - Collection R
Nombre de pages : 466
Résumé : Allie Sheridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Et elle vient d'être arrêtée. Une énième fois. C'en est trop pour ses parents, qui l'envoient dans un internat au règlement quasi militaire. Contre toute attente, Allie s'y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire, aussi fascinant que difficile à apprivoiser...

Mais l'école privée Cimmeria n'a vraiment rien d'ordinaire. L'établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d'enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par la très discrète "Night School", dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n'y participe pas.

Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs, et peut-être même ses parents, lui cachent d'inavouables secrets. Elle devra vite choisir à qui se fier, et surtout qui aimer...


----------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce roman repose sur le mystère. Je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre en commençant à lire ce roman. Il faut dire que le résumé dévoile beaucoup de choses... Sans rien révéler. S'agit-il de fantastique ou pas du tout ? Au fil des 466 pages du roman, l'auteur arrive à tenir le lecteur en haleine, alors que, soyons honnêtes, l'intrigue est trèèèès leeeente.

Allie Sheridan, qui est envoyée à Cimmeria après s'être fait arrêter une fois de trop, est très attachante. Elle a un humour, une personnalité, des réactions qui m'ont plu. La narration est à la troisième personne, ce qui a dérangé certaines personnes (personnellement... pas plus que ça) : on n'avait pas besoin de l'emploi du "je" pour se sentir proche d'elle. 
Les autres personnages sont tout aussi attachants : Jo, Sylvain, Carter, Gabe, Lisa... Surtout Carter (bon, voilà, c'est dit). On les comprend et chacun apporte quelque chose à l'histoire. Il y en a pas mal, mais on arrive facilement à savoir qui est qui.

L'intrigue en elle-même. Quand Allie arrive à Cimmeria, une école privée dont elle n'a jamais entendu parler et où tous les portables, ordinateurs et autres appareils du XXIème siècle sont interdits, elle arrive à s'intégrer (à peu près) assez rapidement. Un des seuls petits points négatifs : en un rien de temps, elle passe de l'adolescente rebelle et délinquante à la jeune fille studieuse et sérieuse... Je veux bien, mais en quelques pages... 
L'auteur arrive parfaitement à rendre l'ambiance de Cimmeria, on se croirait dans les couloirs, dans le foyer... 
On comprend vite que tout se joue autour de la mystérieuse Night School (en même temps c'est le titre), dont les élèves suivent les cours la nuit. Les étrangers à cette organisation n'en savent rien, et ignorent l'identité de ses membres (enfin, ils s'en doutent un peu quand même). 


L'auteur s'attarde peut-être parfois sur des choses qui n'en valent pas vraiment la peine.
Ce roman est un vrai tome introductif (il y a cinq tomes... On ne parle plus de trilogie, mais d'une véritable pentalogie !), mais je ne me suis pas ennuyée : il y a souvent de nouveaux rebondissements et on a VRAIMENT envie de comprendre ce qui cloche dans cette école.

Tout petit point négatif : les histoires de couple d'Allie sont tellement prévisibles...

Je n'ai pas eu de mal à lire ce roman, mais dans le premier quart, je n'éprouvais pas une envie fulgurante, un réel besoin de m'y remettre. Après, si : les événements s'accélèrent, jusqu'au dénouement final du dernier quart (que je n'ai pas pu lâcher jusqu'à l'avoir terminé vers minuit – vilaine fille qui se couche tard !).

Vraiment, l'auteur écrit plutôt bien (encore une fois il s'agit d'un premier roman, donc chapeau bas) et a réussi à créer un monde et une intrigue passionnants : pas mal du tout donc. Ça frôle le coup de cœur, mais je pense qu'il faut le réserver pour les tomes suivants qui promettent vraiment beaucoup de belles choses !

J'ai vraiment très très envie de retrouver Allie et tout son petit univers dans le tome 2 !!
Note attribuée : 9,5/10 pour ce presque coup de cœur... Parce que je n'arrive pas à lui mettre 10 à cause de quelques petites choses minimes qui m'ont un peu dérangée.

À lire absolument, sauf si vous détestez par-dessus tout devoir attendre...

4 commentaires:

  1. Ta chronique me donne encore plus envie de le lire, je pense qu'il sera dans les prochains à sortir de ma Whishlist :) Bonne lecture.

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre m'intrigue beaucoup, j'ai vraiment très envie de le lire.

    RépondreSupprimer